réglementations

Gains minima

GAINS MINIMA QUALIFICATIFS

Ne sont admis à prendre part aux épreuves, réservées aux professionnels, aux amateurs et aux apprentis, organisées sur les hippodromes ci-après

désignés que les chevaux ayant gagné, en fonction de leur âge, les sommes figurant dans les tableaux suivants

Hippodromes de Vincennes et Enghien
Meeting de printemps – été – automne 2020

 

Ages en 2020         Professionnels                                  Amateurs

(y compris courses AP)                        Apprenti

2 ans (I)

3 ans (H)

4 ans (G)                              3.600

5 ans (F)                               14.400                                 14.400

6 ans (E)                               31.500                                 27.900

7 ans (D)                              45.000                                 45.000

8 ans (C)                              72.000                                 54.000

9 ans (B)                              117.000                               90.000

10 ans (A)                            144.000                                144.000

11 ans (V)*                         144.000                               144.000

* jusqu’au 31 mars 2020 inclus.

 

Hippodromes autres que Vincennes et Enghien
du 1er avril 2020 au 31 mars 2020
Ages en 2020          Professionnels                           Amateurs

(y compris courses AP)              Apprentis

 

5 ans (F)**                        6.300                                    6.300

6 ans (E)**                       22.500                                 18.000

7 ans (D)                            36.000                                27.000

8 ans (C)                             54.000                               36.000

9 ans (B)                             90.000                               72.000

10 ans (A)*                       144.000                            144.000

* jusqu’au 31 mars 2021 inclus.

** ayant participé à au moins 8 courses depuis le début de leur carrière de course.

 

Qualification des chevaux

Sont seuls admis à courir les chevaux ayant satisfait aux épreuves de qualification, aux prescriptions du Code des courses au Trot et aux dispositions

ci-après.

Tout cheval :

Agé de : n’ayant pas gagné

2 ans                                     5.000

3 ans                                   10.000

4 ans                                   20.000

5 ans                                   30.000

6 ans                                     60.000

7 ans et plus                  100.000

et n’ayant pas obtenu une allocation dans l’une de ses six dernières courses, à l’exception des courses exclusivement réservées aux apprentis-lads

jockeys, est exclu de tous les hippodromes pour une durée de 45 jours à compter de sa dernière course.

Toutefois, un cheval ne participant à aucune épreuve pendant 90 jours au moins, se trouve placé, pour l’application de cette mesure, dans la situation d’un concurrent ayant bénéficié d’une allocation.

Le décompte des performances est effectué sans discontinuité d’une année sur l’autre, mais n’entre en vigueur qu’à compter du 1er janvier de

l’année en cours pour les chevaux ayant atteint l’année précédente le seuil des gains par âge mentionnés ci-dessus.

En outre, tout cheval :

– soit ayant interrompu sa carrière de course pendant une période d’au moins 1 an,

– soit, n’ayant pas gagné à compter du 1er avril 2020 jusqu’au 31 mars 2021, à l’âge de :

• 3 ans (Lettre H – nés en 2017) : 2.200 €

• 4 ans (Lettre G – nés en 2016) : 4.400 €

• 5 ans (Lettre F – nés en 2015) : 16.400 €

• 6 ans (Lettre E – nés en 2014) : 27.300 €

• 7 ans (Lettre D – nés en 2013) : 38.100 €

et ayant couru au moins 8 fois depuis le début de sa carrière de courses ou depuis la date à laquelle il a été requalifié*, doit subir avec succès une

épreuve de requalification avant de pouvoir de nouveau être admis à courir en France.

(*) à l’exception de celui qui, à compter du 1er avril 2020, ne prend part qu’à des courses d’amateurs tant en France qu’à l’étranger

Dans ce cas, un cheval ne pourra ensuite prendre part aux courses autres que les courses d’amateurs qu’après avoir subi avec succès une épreuve de requalification, même si ses gains sont supérieurs au barème ci-dessus.

Seuls les chevaux concernés auront la possibilité de se requalifier par anticipation à partir du 1er janvier 2020.

Les temps requis lors des épreuves de requalification sont ceux des épreuves de qualification pour les trotteurs âgés de 3, 4 et 5 ans, minorés d’1/2 seconde.

Pour les chevaux âgés de 6 ans, la réduction kilométrique requise est de 1’17 et pour ceux âgés de    7 ans et plus, de 1’16’’5.

La présentation de chevaux déferrés est interdite lors des épreuves de requalification.

Les épreuves de requalification sont organisées lors des séances de qualification, sauf dérogation.

Toutes les courses disputées en France ou hors de France, à l’exception des courses exclusivement réservées aux apprentis-lads jockeys, sont prises en compte pendant toute la carrière de course du cheval.

Un cheval requalifié au trot monté ne peut participer qu’aux courses au trot monté tant qu’il n’a pas obtenu d’allocation ou subi avec succès une

nouvelle épreuve de requalification au trot attelé, à l’exception de celui qualifié au trot attelé ou ayant subi avec succès au cours de sa carrière une épreuve de requalification au trot attelé.

Ne sont pas concernés par les épreuves de requalification :

– les chevaux «inédits»,

– les chevaux ayant obtenu, dans l’une de leurs deux dernières courses (distances > 2.000 mètres, départ cellules ou élastiques), une allocation avec une réduction kilométrique au moins équivalente aux temps exigés ci-dessus, dans un délai n’excédant pas trente jours avant la date de la dernière performance enregistrée.

 

IMPORTANT : Les dispositions en vigueur en 2020 concernant les épreuves de requalification (âge et barême) sont applicables jusqu’au 31 mars 2021